Background Image

Camille Bryen

Je sais peindre et sais vivre du vide...

Image Image Image Image

Alors jeune télégraphiste, Camille Bryen n’a pas encore vingt ans lorsque, attiré par les surréalistes, il vient à Paris en 1926. Né à Nantes en 1907, il publiera un premier recueil de poèmes, « Opopanax », en 1927. En 1932, il publie de nouveau : « Expériences », qui marie poèmes, dessins et collages et . . . . .

7 oeuvre(s) actuellement disponible(s)

Non exposition
Lithographie
Lettres écrites au...
Livre
Ocraneill
Lithographie
Sans titre II
Lithographie
Arabélie
Gravure
Le prè des sons
Gravure
Parapluie Chinois
Lithographie

Catalogue(s) raisonné(s)

Catalogue(s) raisonné(s)
Tous les catalogues raisonnés

Piste bibliographique & autres

A lire sur l'artiste :
  • « Un art autre », M. Tapié, Ed. Gabriel Giraud et fils, Paris, 1952
  • « Bryen, l'Ouvre boîte », J. Audiberti, Ed. Gallimard, Paris, 1952
  • « Lyrisme et abstraction », Pierre Restany, Ed. Apollinaire, Milan, 1960
  • « Au-delà du tachisme », Georges Mathieu, Ed. Julliard, 1963
  • « Propos d’un humaniste, interview », J. Clair, Chroniques de l'Art Vivant, 1971
  • « Bryen abhomme », D. Abadie, La Connaissance, 1973
  • « Bryen », MNAM, Paris, 1973
  • « Bryen, en temps conjugués », M. Butor, Galerie de Seine, Paris, 1975
  • « Bryen », Musée d'Unterlinden, Colmar, 1986
  • « Architecte de l'informel, Approches de l'art moderne », M. Alyn, Ed. Bartillat, 2007
A lire de l'artiste :
  • « Anthologie de la poésie naturelle », K. Editeur, 1949
  • « Désécritures », Ed. Les Presses du réel, Dijon, 2007
Site internet :
www.camillebryen.com/

En savoir plus :


Mouvements de l'art

Voir & découvrir

Au-delà des oeuvres actuellement en stock, il m’a semblé utile de vous donner à voir ou à connaître d’autres oeuvres de l'artiste. Ces pièces, vendues ou retirées de la vente, ont été dans le stock de la galerie dans un passé récent.

Cette rubrique vous permettra de mettre une image sur un titre ou l’inverse, ou tout simplement d’en découvrir un peu plus sur l’oeuvre de l'artiste. Quelle que soit la raison, pour le plaisir des yeux ! Michelle Champetier